Élage Diouf, Rômmel Ribeiro en vedette à Mosaïq Retour à Nouvelles

Élage Diouf sera l’artiste en vedette d’un concert gratuit se déroulant le vendredi 19 juillet dans le cadre du Festival multiculturel Mosaïq, alors que Rômmel Ribeiro montera sur les planches le samedi 20 juillet. Élage Diouf a quitté le Sénégal en 1996 pour venir s’établir au Canada. Il se taille rapidement une place dans le monde musical du Québec, grâce à des collaborations avec Les Colocs, Loco Locass, Ariane Moffat, et plusieurs autres. En 2003, Élage lance, avec son frère Karim, un premier album, qui récolte trois nominations à l’ADISQ. Les Diouf travaillent ensuite au spectacle Délirium et parcourent le monde avec le Cirque du Soleil. En 2010, Élage Diouf sort son tout premier disque solo intitulé « Aksil », un mot wolof signifiant « bienvenue ». L’artiste y chante non seulement dans sa langue natale, mais également en français et en anglais. Bien que les rythmes de son pays d’origine soient très présents sur l’album, Élage emprunte également à d’autres cultures, dont l’Écosse et le Brésil. « Je suis curieux de nature, » lance Élage dans une entrevue avec La Presse de Montréal. « Quand j'arrive dans une ville étrangère, j'ouvre la radio pour capter la vibe. J'aime autant Sting que Peter Gabriel. Je ne vois pas pourquoi je me serais limité à un disque de percussions ou de musique africaines. » En plus de remporter en 2011 les honneurs lors du gala des prix Juno et de l’ADISQ, pour le meilleur album de musique du monde, Élage Diouf est sélectionné comme Révélation Radio-Canada par Espace musique et remporte le prix Galaxie Rising Star pour sa performance au Mundial Montréal. De son côté, Rômmel Ribeiro est un chanteur, compositeur et guitariste d’origine brésilienne, né dans une famille d’artistes accomplis, de São Luis de Maranhão dans le nord du Brésil. Il a la chance de fréquenter quelques grands maîtres de la musique brésilienne, dont Gilberto Gil et Chio Buarque. Déménagé au Canada en 2006, il croise la route du People Project Band, où il explore de nombreuses facettes du métissage culturel et musical. Ribeiro y peaufine son art et son propre style émerge, un mélange de musique populaire brésilienne, de reggae, d’afrobeat, de funk et de jazz, sur des paroles en français, anglais, portugais et espagnol. En 2010, il est reçu au Festival Nuits d’Afrique à titre de « grande révélation », et il remporte la même année le Prix de la diversité, remis par le Conseil des Arts de Montréal. En 2012, il sort son album « Egolocio Recycle », une collaboration avec des musiciens éthiopiens, camerounais, français, américains et brésiliens. Le disque s’inspire de l’expérience du jeune musicien vivant dans un nouveau pays, imbibé par son environnement multiculturel. Il est la Révélation Radio-Canada 2012-2013 en musique du monde.

Horaire des concerts Mosaïq 2013

 

Vendredi 19 juillet

16h30         Triolet d’Nord 17h30         Ten Strings and a Goat Skin 18h30         Eastcoast Love Story 19h30         H’Sao 20h30         Keith Mullins 21h30         Élage Diouf

Samedi 20 juillet

16h30         Arseneault 17h30         Alan Jeffries 18h30         Samantha Robichaud 19h30         El Fuego 20h30         John Boulay Blues Quartet 21h30         Rommel Ribeiro

D'autres postes

Subscribe (RSS)

Catégories