ÉTABLIR DE NOUVEAUX LIENS À MOSAÏQ Retour à Nouvelles


Fort de leur succès de l’an dernier, les organisateurs de la 11e édition du Festival multiculturel Mosaïq, qui aura lieu les 17 et 18 juillet prochains, ont fait le dévoilement de l’horaire des activités prévues lors de ce festival gratuit. Se déroulant de 11h à 23h vendredi et samedi, la programmation inclut des divertissements pour enfants, un marché de cuisine et d’art du Monde, ainsi que des concerts dynamiques à saveur multiculturelle.

Le concert du vendredi débutera à 17h, avec le retour du Tam-Tam, où tous sont invités à apporter un tambour qui représente leur culture et à se joindre au groupe. La soirée se poursuivra sur la Scène internationale à l’Esplanade de l’Hôtel de ville, avec le duo celtique  composé de Wendy MacIsaac & Darren McMullen, suivi du groupe bien connu Suroît, et du musicien néo-écossais Adam Baldwin.  Pour clore la soirée en beauté, Wesli montera sur scène. Récipiendaire du prix Révélation Radio-Canada 2009-2010 et natif d’Haïti, ce multi-instrumentaliste est reconnu pour son mélange unique d’afrobeat et de rara antillais.

La chanteuse reggae Joyce N’Sana ouvrira le bal samedi à 17h45, suivie par le groupe éclectique Kebeko, et par la lumineuse Caroline Savoie. Le festival se terminera avec le musicien d’origine cubaine Carlos Placeres. Gagnant du Félix pour le Meilleur album de musique du Monde en 2010, Placeres apportera un vent de Cuba à Moncton et fera danser l’Esplanade aux rythmes de rumba et de salsa.

Le Village du Monde sera ouvert le vendredi et le samedi de 11h à  21h, et les gens pourront y déambuler parmi des kiosques de restauration internationale, des vendeurs d’art et d’artisanat, de même que des présentoirs mis en œuvre par des associations ethnoculturelles du Grand Moncton. « L’accueil chaleureux des gens de Moncton a attiré l’attention des visiteurs étrangers qui ont découvert notre région lors de la Coupe du monde féminine de la FIFA, mais cette gentillesse est déjà bien connue des nombreuses familles immigrantes qui sont venues s’établir ici », mentionne Jean-Pierre Alexandre, directeur exécutif de l’Association multiculturelle du Grand Moncton (AMGM). « Établir des liens avec la nouvelle terre d’adoption est essentiel, et voilà pourquoi les associations ethnoculturelles profitent de Mosaïq pour présenter leurs traditions d’origine, tout en rencontrant leurs nouveaux voisins. »

Une variété de prestations ethnoculturelles se déroulera le samedi matin et après-midi, aux marchés de Moncton et Dieppe, de même que sur la Scène internationale. « Nous tenons toujours à présenter une grande variété de cultures », dit Ajit Gautam, président du comité organisateur de Mosaïq 2015. « Depuis la création de ce festival il y a 11 ans, Moncton est devenue une ville de plus en plus diverse et cosmopolite, et cette célébration du multiculturalisme en témoigne. »

Le Pavillon pour enfants sera également ouvert ces deux journées, et comprendra des activités gratuites, tel les Olympïqs Jeunesse, des jeux gonflables, des bricolages, des visites de mascottes et des ateliers. L’horaire complet des activités sera dévoilé en juillet.

« La ville de Moncton est très fière de s’associer avec l’AMGM pour présenter le Festival multiculturel Mosaïq, qui nous permet à tous de découvrir de nouvelles cultures et de prendre part à de merveilleuses traditions provenant de tous les coins du monde », affirme le maire George LeBlanc. « D’année en année, notre communauté devient de plus en plus vibrante et inclusive à mesure que de plus en plus de nouveaux arrivants choisissent de venir s’établir à Moncton. »

D'autres postes

Subscribe (RSS)

Catégories