Festival Multiculturel Mosaïq ~ Projet en cours Retour à Nouvelles

Le festival Mosaïq revient encore une fois enrichir le centre-ville de Moncton avec les saveurs, l’artisanat et la musique du monde. Marquez vos calendriers – notre plus grande célébration multiculturelle vous amène deux jours remplis d’activités, les 21 et 22 juillet!

À son début, le festival avait lieu sur un coin de rue, près d’un parc. Ensuite, c’était devant l’hôtel de ville de Moncton qu’on fêtait. Cette année, la popularité toujours croissante de l’événement a exigé un autre déménagement : au parc Riverain à Moncton.

Mosaïq offre une estrade sur laquelle on présente des artistes de par le monde, y compris des membres de nos associations ethnoculturelles. « Ceux qui y participent sont toujours étonnés de voir une telle variété de cultures », dit Ajit Gautam, président de l’événement. « Ils me demandent, ‘D’où sont venues toutes ces personnes?’ Je réponds, ‘D’ici!’ C’est vraiment une merveilleuse occasion qui permet aux nouveaux arrivants d’exprimer leur culture et d’enrichir la nôtre. »

Cette année, les organisateurs du festival ont eu le privilège d’assister à une vitrine musicale mondiale à Montréal. Grâce à cette initiative, ils ont eu la possibilité de trier sur le volet des interprètes de haut calibre, qui sont impatients de se présenter une première fois à Moncton cet été. L’annonce de la brochette musicale de cette année, qui comprend les têtes d’affiche The Jerry Cans et Kobo Town, est très exaltante.

Les étoiles montantes du Nord, The Jerry Cans, créent une musique inspirée par Iqaluit, au Nunavut, leur village natal. Avec sa combinaison unique de musique alternative-country Inuktitut, de chant de gorge et de reggae, le groupe The Jerry Cans est unique en son genre et typiquement nordique. Les auditoires seront charmés par sa performance très énergique. Drew Gonzales de Kobo Town vient de Trinidad. En 2014, il a été nommé dans la catégorie Musique du monde des prix Juno. Ces dernières années, Kobo Town s’est démarqué parmi les voix artistiques les plus originales de la diaspora caribéenne et parmi l’un des orchestres de tournée les plus sensationnels grâce à ses sons rock calypso.

Comptant 13 ans d’existence, la scène internationale du Festival multiculturel Mosaïq mettra en vedette de nombreux nouveaux sons lors de ces spectacles à ne pas manquer. D’autres orchestres monteront sur la scène du Festival Mosaïq. Il y aura de tous les genres de musique, comme ASHK – un projet de soeurs afghanes-canadiennes de la Nouvelle-Écosse, qui marie des harmonies en plusieurs parties avec une gamme impressionnante d’instruments et de langues orientales et occidentales. Par sa nouvelle musique traditionnelle, Beny Esguerra et New Tradition Music a établi des ponts entre les genres musicaux, notamment en combinant les instruments anciens et les instruments populaires des tables tournantes.

Dub Kartel est l’orchestre reggae par excellence d’Halifax. Il incarne les vibrations positives et élève les expériences musicales qui sont plus vastes que des étiquettes commerciales simplistes. Melanie Morgan est une lauréate des ECMA. On l’a vue évoluer sur CMT, à La Voix et à Cover Me Canada. Elle est une chanteuse country favorite de la région, et sera accompagnée sur scène par Jean-Marc Cormier, l’ancien chef d’un groupe acadien préféré, appelé Tradition. Turbo Street Funk a été découvert dans les rues de Toronto. Il défie le conventionnel avec ses sons contagieux de cors de la Nouvelle-Orléans combinant les chansons du top 40 avec des pièces originales de premier plan dans un spectacle qui incite à bouger et à danser. Le groupe Nomad’Stones est une fusion de musique qui tranche nettement avec l’esprit acoustique et diffuse une énergie joyeuse et de fête grâce à la clarinette, à la flûte, au saxophone et aux percussions comme le cajon, le darbouka ou le conga pour mélanger des rythmes incroyables.

Chaque année, le festival attire des grandes vedettes régionales et internationales – 2017 ne vous décevra pas! « Nous sommes ravis du calibre et de l’enthousiasme des artistes », de s’exclamer Sara Robinson, présidente de HOST Event Management. « Plus Mosaïq grandit, plus les groupes de musique et de danse veulent en faire partie. » La conférence de presse aujourd’hui offrira l’itinéraire du festival, la liste de spectacles et une biographie de chaque artiste.

« Le nombre d’enfants qui y participent a beaucoup augmenté », ajoute Gautam. « Le Pavillon pour enfants, qui accueille régulièrement des garderies et des camps de jour, permet aux jeunes de vivre le multiculturalisme de façon créative, notamment en faisant du bricolage à saveur internationale, Et les Jeux Olympïqs pour enfants les incite à bouger en participant à des sports internationaux. »

Dans les autres pavillons, vous trouverez des artisans, des expositions multiculturelles et, bien sûr, une variété de nourriture étrangère qui vous mettra l’eau à la bouche. Pour plus de renseignements ou pour une interview, veuillez contacter Danielle Leger, coordonnatrice du Festival Multiculturel Mosaïq (info@mosaiqmoncton.ca ou 506.857.8072).

D'autres postes

Subscribe (RSS)

Catégories